Christian Lacroix à l’Abbaye

Cet automne, je suis partie rendre visite à une amie qui habite Arles pendant trois jours et je viens de me rendre compte que je n’en avais même pas parlé ici !

Il faut dire que pour moi, marseillaise d’origine, Arles n’est pas réellement « le bout du monde » (quoi que, pour les vrais marseillais, Avignon, c’est déjà « le Nord ») et donc pas si exotique ou excitant que ça ! Pourtant, Arles est réellement une jolie ville, riche d’une histoire passionnante et de beaux monuments antiques, classés au patrimoine mondial de l’humanité (la ville, quant à elle, est classée « ville d’art et d’histoire »).

Pour l’appréhender pleinement et profiter au mieux de sa beauté, de ses belles et étroites ruelles, je vous recommande d’y aller au printemps. Ainsi, vous éviterez l’afflux des inévitables touristes mais surtout la chaleur écrasante du soleil de Provence en plein été qui vous obligerait à rester au frais pendant les heures de midi.

Arles_pigeon

Car Arles, comme toutes villes du Sud, ne se visite pas, il faut la vivre. Il faut prendre le temps d’un café à l’ombre des platanes ou celui d’une balade le long du Rhône. Bien sûr, ne manquez d’aller voir les arènes, superbement conservées  ou encore le Musée départemental de l’Arles antique qui regorge d’amphores, de statues et même d’une véritable épave d’un chaland découverte il y a seulement quelques années.

Arles_arenes

Et puis, Arles, il faut en sortir pour ne manquer ni la superbe Camargue, ses marais et ses flamants roses, ni les villages qui l’environne comme les Baux de Provence et sa Cathédrale d’images.

Au cours de mon séjour, connaissant mon intérêt pour la mode et la haute-couture, mon amie m’a emmenée visiter l’Abbaye de Montmajour. Fondé en 948 par des moines bénédictins, ce monument est assez bien conservé et ravira les amateurs de vieilles pierres. Mais son intérêt réside également dans le fait qu’il abrite régulièrement des expositions temporaires. Lorsque j’y suis allée, j’ai eu la chance de découvrir une exposition mise en scène par Christian Lacroix, avec certaines de ses pièces (notamment des costumes d’opéra) mais également des belles pièces de la collection du CIRVA (Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques).

Arles_costumes

Arles_verre

Du coup, moi qui ne suis pas la plus grande amatrice des monuments vides du Moyen-Age (c’est joli, mais j’avoue que je préfère les Palais et les Châteaux meublés), j’ai pu découvrir une exposition qui a su m’interpeller et satisfaire mon goût des tissus. Les pièces étaient judicieusement dispersées dans le bâtiment, n’empiétant pas ainsi sur le majestueux de l’Abbaye mais tout en l’habillant avec beauté. Un plaisir pour les yeux qui n’avait d’égal que la beauté de la vue sur le Pays d’Arles que l’on pouvait avoir une fois sorti sur la terrasse de l’Abbaye.

Arles_paysage

Une visite qui vaut le détour et que je vous recommande vivement si vous êtes de passage dans la cité arlésienne et ses environs. 

Arles_Montmajour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s