Le Fotografiska, ou le musée suédois qui me manque le plus

La photographie est l’une de mes passions depuis que, pour mes 20 ans, j’ai reçu un appareil photo Reflex. Jouer avec les réglages, les contrastes, acquérir les techniques et le jargon : un processus lent et parsemé de clichés ratés mais aussi une activité passionnante et sans fin ! Et, suite logique de cette passion, j’aime également voir les photographies des artistes passés ou contemporains.

C’est donc tout naturellement qu’à Stockholm, j’ai été attiré par le nom ô combien prometteur de ce musée : le Fotografiska. Nul besoin d’être au niveau B2 en suédois pour comprendre que dans ce musée, tout traite de photographie !

Fotografiska

 

Si le musée est un peu excentré du cœur touristique et vivant de Stockholm (il est quand même sur l’île de Södermalm, THE place to be branchée), sa position en fait un lieu privilégié pour ceux qui voudraient, justement, photographier la ville d’un autre point de vue que depuis l’habituelle (mais néanmoins très belle) île Skeppsholmen. Et puis, de toutes façons, une fois mis les pieds à l’intérieur, dites-vous que vous allez y passer deux bonnes heures de plaisir pur pour vos pupilles ! Donc, situé au centre de la ville ou non, peu importe !

Le Fotgrafiska est composé de deux étages, réunissant généralement trois artistes pendant deux ou trois mois, laissant ainsi au visiteur le temps de venir voir l’exposition, sans avoir l’impression d’y laisser tout son salaire. En effet, le seul reproche que je fais à ce musée est bien son prix : 120 kr en plein tarif ou 90kr pour les étudiants…

Par contre, rien à redire sur sa programmation. Lorsque j’y suis allée, c’est-à-dire, l’année dernière aux environs de mai (2013, donc), j’ai pu découvrir trois artistes dont deux ont su me toucher, me questionner, me perturber. J’ai d’abord eu, ironie du sort, l’immense joie de découvrir le français Henri Cartier-Bresson. L’exposition qui lui été consacrée était immense et faisait hommage à l’ensemble de ses voyages, de Paris à Pékin en passant par Cuba. Son talent de photojournaliste ne faisait pas un doute, tout comme son extraordinaire capacité à saisir L’Instant, celui que tout voyageur photographe recherche. Une véritable immersion dans son œuvre !

Affisch-Bresson-1561.png

Je ne connaissais absolument pas le second photographe que j’ai découvert : Ruud van Empel. Ce néerlandais a su me toucher et surtout me questionner de par son œuvre complexe, fruit d’un travail de titan. Je m’explique : dans son studio, il va photographier de nombreux modèles, mais également de nombreux éléments végétaux puis, sur Photoshop, il va effectuer un long travail de découpage-collage pour recréer des êtres humains à partir de toutes ces photos. En résulte alors une atmosphère d’étrangeté difficilement exprimable : tout semble normal mais pourtant, au fond de nous, on sent que rien ne l’est ! Réellement intéressant.

Affisch-Ruud-Van-Empel-1521.png

La dernière photographe n’a malheureusement pas su me toucher. Il s’agissait d’Anna Clarén et de sa série « Close to home ». Si ses clichés sont d’une douceur et d’une pâleur que j’ai trouvée belle, j’ai eu du mal à comprendre son projet artistique, ce qui m’a un peu dérangée. Après, je l’ai vu en dernier, donc, peut-être que le trop-plein d’émotions à jouer en sa défaveur.

En définitive, je vous invite plus que chaudement à faire un détour par ce musée lors de votre visite de Stockholm ! En ce moment, Roger Ballen, Robert Frank, Julia Fullerton-Batten et David Magnusson sont en exposition. Faites plaisir à vos yeux, réveillez votre sensibilité artistique et donnez-moi vos ressentis !

Fotografiska
Stadsgårdshamnen 22
116 45 Stockholm
http://fotografiska.eu/

Publicités

2 réponses à “Le Fotografiska, ou le musée suédois qui me manque le plus

  1. Par manque de temps, je n’ai pas fait ce musée mais je le ferai bien volontiers une prochaine fois. Tu as eu de la chance concernant l’expo sur Cartier Bresson, bon timing 🙂

    Bises,
    Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s